Blog

L’actus
du Pro Bono

Compétences de parents : la chaîne de transmission du pro bono !

(3/3) Retour sur la transférabilité des compétences de parent, mise en évidence par le pro bono, avec Véronique d’Estaintot, spécialiste en psychologie de la décision et fondatrice d’Au fil de vos choix, une des intervenantes du programme Pro Bono Explorers Parentalité.

▷ Auteure : Véronique d’Estaintot, spécialiste en psychologie de la décision, Fondatrice d’Au fil de vos choix

(3/3) Pro Bono Lab a organisé, en 2019, un Pro Bono Explorers Parentalité pour mieux explorer les compétences des parents, en partenariat avec Allianz Partners. Ce programme a été mené avec Véronique d’Estaintot, spécialiste en psychologie de la décision et fondatrice d’Au fil de vos choix. Elle partage avec nous son retour sur la deuxième journée de ce programme, qui a montré la transférabilité des compétences de parents, à travers le pro bono.

Mobiliser ses compétences pour aider une structure à déployer un projet qui a du sens, c’est s’engager pour l’intérêt général et c’est motivant. C’est aussi l’occasion de découvrir l’étendue très vaste du champ d’application de nos compétences et parfois l’existence de quelques compétences cachées. Et c’est bon pour le moral !

Les collaborateurs d’Allianz Partners participant au Programme Pro Bono Explorers Parentalité, organisé par Pro Bono Lab, ont manifesté leur enthousiasme à l’idée d’utiliser leurs compétences de parents au profit d’un projet associatif leur tenant à cœur.

Lors de la phase 1 de ce programme , ils avaient découvert à quel point leur expérience de parent contribuait à développer leurs compétences. Ils avaient ensuite sélectionné l’association qui bénéficierait d’un accompagnement en pro bono lors de la phase 2 du programme : leur choix s’était porté sur Marcelment, association qui lutte contre le harcèlement scolaire, un sujet qui touche de près les parents, à travers la vie scolaire de leurs enfants.

Des solutions concrètes et abouties pour l’association

La deuxième journée du programme a été animée par Eléonore Comte, chargée d’accompagnement et de projet chez Pro Bono Lab. La problématique à traiter était la suivante : « Comment constituer un réseau de bénévoles afin d’étendre l’action de l’association ? » La journée s’est déroulée selon le schéma classique d’un Marathon Pro Bono opéré par Pro Bono Lab, à la différence près que les participants avaient comme consigne supplémentaire de prêter attention aux compétences de parent qu’ils mettaient en œuvre. Véronique d’Estaintot était présente et observait d’un point de vue extérieur la mobilisation de ces compétences.

En fin de journée, l’association Marcelment a pu repartir avec des recommandations concrètes et des livrables très aboutis, dont, par exemple, des flyers « Comment nous aider ? » à terminer de mettre en forme et un questionnaire destiné aux aspirants bénévoles, prêt à être utilisé.

Des compétences mobilisées avec efficacité

Il y aurait beaucoup à dire sur la façon dont les participants ont mobilisé l’ensemble de leurs compétences pour atteindre l’objectif visé, les maniant avec habileté ou renforçant leur impact par des combinaisons astucieuses. Deux points méritent d’être particulièrement soulignés :

- La batterie de solutions concrètes et détaillées qui a progressivement émergé répondait parfaitement aux besoins exprimés par l’association. Il est probable que le pragmatisme et le grand sens de l’écoute dont ont fait preuve ces collaborateurs-parents, ainsi que leur capacité à reformuler les questions et à adopter une démarche de co-construction, aient pu favoriser l’élaboration de solutions si concrètes et adaptées. Or, quel meilleur entraînement que la vie de parent pour apprendre à procéder ainsi, quand on veut s’assurer que les enfants comprennent bien ce qui leur est demandé et soient coopératifs ?

- La responsable de l’association a reconnu la qualité du travail effectué et souligné explicitement l’apport des compétences de parent pour résoudre la problématique : « Je suis impressionnée par la qualité et la pertinence des solutions proposées et j’ai pu observer comment vous aviez utilisé vos compétences de parent avec beaucoup d’efficacité tout au long de la journée. Merci pour votre aide. J’ai pris conscience que les membres de mon association pouvaient également s’appuyer sur leurs compétences de parent pour remplir leur mission et je vais m’empresser de leur faire passer le message ! » Belle transmission, grâce au pro bono ! Le message ne mérite-t-il pas d’être plus largement diffusé ?

Des compétences valorisées grâce au pro bono

Pour conclure, on peut souligner la justesse de l’intuition derrière le Programme Pro Bono Explorers Parentalité : révéler l’utilité sociale des compétences développées dans le cadre de la vie de parent à travers le pro bono est un excellent moyen de les valoriser aux yeux de ceux qui les exercent comme de ceux qui en bénéficient. Un pas vers une reconnaissance plus large de la vie de parent comme une expérience riche pour la vie professionnelle ?

Le sujet est vaste, avec bien des pistes à explorer : de quelle façon l’expérience de la parentalité contribue-t-elle au développement de compétences ? Ces compétences sont-elles propres à la vie de parent ? A quelles conditions sont-elles transférables ?  En quoi les autres sphères de vie favorisent-elles aussi leur développement ?

Sans parler d’une question plus générale, qui se pose en filigrane dans les missions pro bono : faut-il avoir conscience de ses compétences pour pouvoir les mobiliser ? Savoir les identifier permet-il de mieux les exercer ?

Vaste programme pour qui voudra relever le défi et approfondir le sujet !

▷ Auteure : Véronique d’Estaintot, spécialiste en psychologie de la décision, Fondatrice d’Au fil de vos choix

Rejoignez la communauté !

Rejoignez-nous
dès maintenant

Des questions ? Envie d'en savoir plus sur nos actions ?
Contactez nous !